Une décharge à ciel ouvert....

Suite à notre précédent post sur cette entrée nord de ville catastrophique, force est de constater et d'alerter sur une situation insalubre grandissante, visible par des milliers d'automobilistes chaque jour. Les semaines passent et le phénomène s'intensifie fortement au point de compter maintenant une dizaine de véhicules désossés, plusieurs centaines de pneus, des chenilles d'engin de chantier, des dizaines de déversements de bennes de chantier. Au delà de simples considérations visuelles, il s'agit aussi d'une autorisation tacite que certains ont su s'approprier jusqu'à en faire garder les lieux par des chiens de première catégorie au risque de créer des accidents.

Deux molosses postés derrière les portails fermés par des cadenas et des chaines, personne n'est visible sur les lieux mais les tas s'épaississent et des diversités de gravas arrivent chaque semaine. Les propriétaires ou le promoteur auront certainement un lourd budget de dépollution en sus de la démolition.

Ce quartier, fortement sclérosé par les sursis à statuer, l'étude #ALT et les nombreuses bâtisses protégées est fortement hétérogène, avec des constructions à la limite des ruines et des promotions neuves de plusieurs étages; un linéaire incompréhensible, sans échelle et sans lisibilité architecturale.


A ce jour, en pleine confusion sur le devenir du #PLUiH, ce foncier devrait être une priorité pour Toulouse Métropole afin de redonner à cette entrée de ville le reflet d'une agglomération dynamique et moderne, loin de toute considération densitaire liée à sa situation.


Nota: si vous êtes intéressé par des renseignements complémentaires sur ce foncier vous pouvez écrire à contact@plui-h.org/fr/com


Posts récents

Voir tout

Voici PLUI-H

Services PLUI-H

Les + PLUi-H

Mentions légales

notre éthique

évaluation foncière

faisabilité foncière

service presse

géolocalisation

médiation foncière

100% confidentiel

direct promoteurs

Liens sites utiles